-A +A
Version imprimableEnvoyer à un ami

Article du 20 novembre sur le site de La Montagne

 


Littérature

Simone Chanet-Munsch, de Chamalières jusqu'à l'espace

 

 

Publié le 20/11/2016 à 08h05

 

Simone Chanet-Munsch écrivaine chamaliéroise, à la foire du Cendre © Grégoire Nartz

 

 

 

 

  • Diminuer la taille du texte

 

  • Augmenter la taille du texte

 

 

Nous avons rencontré Simone Chanet-Munsch à la foire gastronomique du Cendre. Cette enseignante à la retraite, Chamaliéroise, a déjà publié dix livres depuis 2001, dont une série de science-fiction, encore en cours.

Elle est là, assise à l'entrée de la tonnelle des artisans de la foire gastronomique du Cendre. Derrière elle, on vend des couteaux, des plats en bois ou des napperons. Devant elle, une table semble crouler sous le poids de dizaines de livres.

Simone Chanet-Munsch représente-t-elle une maison d'édition ? Pas vraiment. Ces livres, c'est elle qui les a écrits. « Depuis que je suis à la retraite en 2001, j'ai publié dix romans », explique cette ancien professeur, habitante de Chamalières. Le dernier en date est sorti en mai 2016 : La vengeance de Manéa est le troisième opuscule de sa série de science-fiction Fédération des planètes solidaires, qui voit trois personnages principaux vivre des aventures bien différentes selon les épisodes.

Manipulations

« L'univers en général est proche de celui d'Isaac Asimov. Les planètes ont chacune leur culture et se veulent démocratiques », raconte Simone Chanet-Munsch. Ce qui n’empêche pas guerres et conspirations. Dans La vengeance de Manéa, une héroïne qui s'est sentie bafouée par les trois héros va manipuler trois femmes pour exercer sa vengeance à travers elles.

L'écrivaine ne touche pas qu'à la science-fiction. Elle a notamment écris Huis clos au manoir des soupirs, une comédie policière parodique. D'où tient-elle son inspiration ? De ses innombrables voyages (elle a notamment réalisé plusieurs randonnées à pied dans le Sahara entre 2002 et 2014) et de son imagination de toujours. « Je me raconte des histoires depuis que j'ai six ans. Je ne suis jamais sortie de l'imaginaire, c'est resté une façon de vivre. »

La foire gastronomique et artisanale du Cendre continue ce dimanche 20 novembre jusqu'à 20 heures, à la salle polyvalente Verger du Caire. Entrée libre.