-A +A
Version imprimableEnvoyer à un ami

Une méharée de 12 jours dans l'un des déserts les plus surprenants au monde : du calcaire d'une blancheur parfois immaculée, des sculptures époustouflantes et des fontaines magiques (de type artésien), situées de manière incompréhensible au sommet de buttes à plus d'une centaine de kilomètres des montagnes. Le désert blanc occupe une zone bien limitée du désert occidental d'Egypte, entre les oasis de Baharaya au nord, et de Farfara au sud.  Le voyageur gourmand émerveillé a l'impression de se déplacer à la surface d'une crème anglaise caramélisée, parsemée d'îles flottantes saupoudrées de cannelle moulue !...

Une originalité des voyages dans cette région : si des dromadaires chargés de leurs bagages personnels accompagnent les randonneurs, un véhicule 4*4 transporte l'intendance aux lieux de pique-nique et de bivouacs. Un système ingénieux permet de lui adosser un prolongement en toile. Il fournit l'ombre aux heures les plus chaudes lorsqu'il n'y en a pas à proximité, et assure un abri contre le vent pour le repas du soir et la veillée. Hamouda, notre guide, ne nous avait pas menti en nous annonçant la visite nocturnede fennecs : à plusieurs reprises ils ont animé nos veillées et même un petit déjeuner.  

Voyagiste zig zag: www.zigzag-randonnée.com