-A +A
Version imprimableEnvoyer à un ami

Simone Chanet-Munsch

Simone CHANET, épouse MUNSCH est née à CHAMALIERES (63). Elle a fait la plus grande partie de ses études à CLERMONT-FERRAND : scolarité secondaire classique (latin-grec) au lycée Jeanne d’Arc, classe préparatoire scientifique au lycée Blaise Pascal, puis formation universitaire pour devenir professeur de mathématiques.

À cette époque, entre 16 et 24 ans, elle écrit un recueil d’une quarantaine de poèmes et un conte.

Elle a enseigné pendant huit ans au lycée Simone Weil du Puy en Velay, jusqu’à son mariage en 1978, puis vingt-trois ans à Marseille. Elle a toujours consacré beaucoup de temps à la lecture, tout en entretenant l'envie d'écrire à travers la création de plusieurs oeuvres de fiction. Mais c'est surtout depuis une dizaine d'années qu'elle écrit les romans ainsi élaborés. Quinze sont terminés, d’autres en cours de gestation.

Après trente et un ans passés en Provence, essentiellement à Aubagne, Simone Chanet-Munsch revient en Auvergne. Elle est installée à Chamalières depuis le mois de septembre 2009.

 Une passion : l’écriture.

 "J’imagine difficilement qu’on puisse écrire si on n’aime pas lire. Même lorsque j’étais très occupée, j’ai toujours consacré du temps à la lecture, et je ne me déplace pas sans un livre. Pour moi, écrire un roman, c’est avant tout raconter une histoire avec une intrigue suffisamment dense pour donner de la consistance aux personnages. D’une certaine façon, j’écris comme je lis : j’écris des romans que j’aurais eu plaisir à lire.

Mes quatre premiers récits mettent en scène trois personnages principaux communs dans un même univers de science-fiction. Ce n’était pas voulu au départ, mais, à la fin du premier roman, je n’ai pas réussi à me séparer de mes héros… Chacun des quatre romans de la série Fédération des Planètes Solidaires raconte une histoire complète, largement indépendante des autres.

Puis j’ai lu dans le supplément littéraire d’un quotidien que les auteurs d’un premier roman rencontrent souvent des difficultés à écrire le deuxième, ou le troisième. Je me suis demandé si en restant dans le même cadre avec les mêmes personnages, je ne relevais pas d’un syndrome similaire. J’ai alors écrit le cinquième, L’Orphelin du Lac, comme un défi pour me prouver que j’étais capable d’écrire autre chose que de la science-fiction, capable de sortir de cet uivers purement fictif…

Après ce roman très dense et assez sombre, (le plus long d’ailleurs), j’ai éprouvé l’envie de me détendre avec une histoire plus légère et moins prenante : Deux étés inoubliables, que je considérais comme une œuvre mineure. Ce sixième roman a néanmoins beaucoup plu à mon entourage ; c’est pourquoi je l’ai choisi pour une première tentative auprès d’un éditeur en ligne, Edilivre. L’intrigue se déroule dans le Vercors où j’ai passé des vacances près de Villard-de-Lans en 1961 et en 1972."

 

Depuis 2001, Simone Chanet-Munsch voyage beaucoup avec son époux, et ses voyages inspirent en partie ses romans. Un périple en Bourgogne, dont le patrimoine architectural l’a séduite, est à l’origine du septième roman, fantastique : Deux âmes en détresse. Chaque automne elle effectue une randonnée chamelière de quinze jours au Sahara, point de départ des aventures du huitième roman, La Forteresse du désert… Tous deux partagent également une véritable passion pour l’Egypte où ils sont allés sept fois, dont six en voyageurs individuels : son neuvième roman, Le défi à Osiris, se déroule dans ce pays. Des réminiscences de voyages au Pérou ou au Japon apparaissent également dans d’autres romans.

Son retour en Auvergne en septembre 2009 inspire un dixième roman : Rendez-vous à Orcival. Ce roman a reçu le deuxième prix littéraire de la ville de Figeac en 2014.

Simone Chanet-Munsch a commencé à publier les romans de la série Fédération des Planètes Solidaires au printemps 2014. Le premier, Dans une autre vie... a reçu le prix du roman de science-fiction 2015 du Cercle littéraire Catherine de Médicis.

 Un roman particulièrement original est paru en janvier 2015. Huis clos au manoir des soupirs est une comédie policière riche en surprises et en rebondissements dans un manoir isolé par des chutes de neige d'une ampleur suspecte... En 2016 le roman a été récompensé par le prix Fondcombe, décerné à l'unanimité du jury.

Le deuxième roman de la série Fédération des Planètes Solidaires, Atlana la cité oubliée, est paru en avril 2015.

Le troisième, La vengeance de Manéa est paru en mai 2016.

Simone Chanet Munsch séjournait dans les Tatras en Slovaquie, en 2016, lorsqu'elle écrivait L'or des Carpates : les aventures mouvementées d'une jeune auvergnate invitée dans un mystérieux château de ces montagnes rpmantiques.

Avec son treizième roman, 36 Quai des Arvernes, une enquête du SRPJ de Clermont-Ferrand, la romanclère revient en Auvergne, sous la forme d'un jeu de piste machiavélique à travers les lacs volcaniques de cette belle région.

Vagabondages, paru en 2020 est un recueil de 5 histoires courtes très différentes, aux dénouements inattendus.

La publication d'un nouveau roman, Soupçons, est prévue pour le 1er trimestre 2021.

Découvrez des sites "Coup de coeur" !

C'est un véritable plaisir de parcourir les galeries de photos de Virginie Dempierre. Laissez-vous toucher par le regard qu'elle porte sur ce qui l'entoure. https://virginie-photography.pagesperso-orange.fr/indexvf.htm